Home

(Le Bouddha à propos d’un Arahant qui atteint le Parinibbana)

Avec la rupture du corps (kāyo),

La perception a cessé (saññā),

Les sensations se refroidissent (vedanā),

– Tous (sabbā)

Les fabrications sont calmés (saṅkhārā),

La conscience va vers sa fin (viññāṇaṃ).

Ud 8.9   (Dabba Sutta)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s